Panne d'électricité géante au Venezuela : 15 patients décèdent faute de dialyse

Le Venezuela est privé d'électricité depuis plus de 48h. Cette panne géante a déjà été fatale pour quinze patients atteints de maladies rénales, décédés faute de dialyse.

«Entre hier et aujourd'hui, nous avons enregistré quinze décès dus à l'absence de dialyse», a annoncé Francisco Valencia, directeur de la Coalition des organisations pour le droit à la santé et à la vie (Codevida), à l'AFP. «Neuf de ces décès ont été enregistrés dans l'État de Zulia (nord-ouest), deux dans l'État de Trujillo (nord-ouest) et quatre à l'hôpital Pérez Carreño de Caracas (nord)», a-t-il précisé. 

«La situation des personnes souffrant d'insuffisance rénale est très difficile, critique, nous parlons de 95% des unités de dialyse, qui pourraient atteindre aujourd'hui 100%, paralysées en raison du manque d'électricité. Quarante-huit enfants dépendant de la seule unité de dialyse pédiatrique du pays n'ont pas pu bénéficier d'une dialyse [vendredi]», a déploré Francisco Valencia. Selon lui, cette panne géante et le manque de générateurs électriques dans les hôpitaux pourraient coûter la vie à «plus de 10.200 patients» et compliquer les soins de milliers d'autres. 

Le Venezuela est confronté à la pire panne d'électricité de son histoire depuis jeudi 7 mars. Le gouvernement l'attribue à une «guerre électrique» menée, selon lui, par les États-Unis et par le chef de file de l'opposition et président par intérim autoproclamé Juan Guaido. Le président Nicolas Maduro a quant à lui dénoncé hier, samedi 9 mars face à des milliers de partisans, une nouvelle «attaque cybernétique». 

Les experts, en revanche, estiment que cette panne est liée au manque d'investissement du gouvernement dans l'entretien des infrastructures du pays. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles