Un braconnier se fait piétiner par un éléphant et dévorer par des lions

Environ 2.000 lions vivent dans le parc Kruger.

Une histoire de karma ? Un homme, soupçonné d’être un braconnier de rhinocéros, a été retrouvé mort, piétiné par un éléphant, puis mangé par des lions, en Afrique du Sud.

Selon les services du parc Kruger, l’une des réserves les plus grandes d’Afrique, la victime se serait introduite sur les terres protégées avec plusieurs complices, le 2 avril. Sa famille, ne le voyant pas rentrer, a alors donné l’alerte aux rangers le lendemain, rapporte le Letaba Herald. Tandis que quatre hommes faisant partie de la bande se faisaient arrêter par les autorités, le cinquième restait en effet introuvable.

UN CRÂNE ET UN PANTALON RETROUVÉS

Ce n’est que le 4 avril que les gardes ont retrouvé sa dépouille, en suivant les indications de ses complices. Ceux-ci avaient expliqué que leur camarade aurait été tué par un éléphant, qui l’avait piétiné. Entre-temps, selon le parc, son cadavre avait été mangé par des félins. «Les indications trouvées sur les lieux suggèrent qu’une meute de lions avait dévoré les restes, ne laissant qu’un crâne humain et un pantalon», détaille ainsi le communiqué.

Présentant leurs condoléances à la famille de la victime, les équipes de la réserve, où des dizaines de milliers de bêtes sauvages dont 2.000 lions vivent, ont rappelé qu’«entrer dans le parc Kruger illégalement et à pied n’est pas prudent. Cela comporte de nombreux dangers et cet incident en est la preuve».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles