Des lions dévorent des braconniers dans une réserve d'Afrique du Sud

Par sécurité, la police a patrouillé dans la zone au cas où il resterait des braconniers. [AFP]

La nature a visiblement parfois soif de vengeance. En Afrique du Sud, mardi dernier (16h30 heure locale), ont été retrouvés les restes d’au moins trois braconniers présumés dans la réserve de Sibuya, près de la ville de Kenton-on-Sea, au sud-est du pays. Selon les autorités, ils ont été tués et mangés par des lions.

Sur la page Facebook de la réserve, Nick Fox, le propriétaire de celle-ci, a donné des précisions. Selon lui, les braconniers présumés sont entrés dans la réserve tard dans la nuit de dimanche ou tôt le lundi matin, ils se seraient ensuite égarés sur un grand territoire de lions. «Ils se sont retrouvés au milieu d’un groupe de lions, un grand groupe apparemment, donc ils n’ont pas eu le temps pour réagir», a-t-il déclaré à l'agence de presse AFP.

«Nous ne savons pas combien il y en avait – il n’en reste pas grand-chose», a précisé Nick Fox. C'est avec l'aide de ce qu'il restait des vêtements des individus que les autorités ont pu en dénombrer au moins trois. Par sécurité, la police a patrouillé dans la zone au cas où il resterait des braconniers. En plus des restes, un fusil de chasse avec silencieux, une longue hache et des coupe-fils ont été retrouvés par une équipe d’anti-braconnage, ce qui peut laisser penser que les braconniers étaient venus pour récupérer des cornes de rhinocéros.

En quête de cornes de rhinocéros

Beaucoup de pays comme la Chine et le Vietnam pensent à tort que la corne de rhinocéros a des propriétés médicinales ; elle est pourtant constituée du même matériau que les ongles humains. Cette année, ce ne sont pas moins de neuf rhinocéros qui ont été tués par des braconniers dans la province du Cap oriental, là où se trouve la réserve de Sibuya. Sur la dernière décennie, cela représente 7.000 individus tués.

Il reste 5.000 spécimens de rhinocéros noirs sur le continent africain, dont près de 1.900 en Afrique du Sud. Le pays abrite aussi quelque 20.000 rhinocéros blancs, soit 80% de la population mondiale.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles