Des chercheurs américains découvrent un nouvel antibiotique à base d'arsenic

Il pourrait résoudre le problème croissant des résistances aux antibiotiques[Raul ARBOLEDA / AFP]

Aux États-Unis, une équipe de chercheurs a découvert un tout nouvel antibiotique, fait à partir d'une molécule pour le moins inattendue : l'arsenic. Il pourrait résoudre le problème croissant des résistances aux antibiotiques.

Ces scientifiques de la Florida International University ont publié leurs conclusions dans la revue Nature's Communication Biology ce lundi 15 avril. Ils y expliquent que l'arsinothricine (ou AST), un produit naturel fabriqué par les bactéries du sol, «a une action antibiotique à large spectre». 

Même si l'utilisation d'arsenicaux est déjà relativement courante en tant qu'antimicrobien et agent anticancéreux, les chercheurs ont malgré tout testé la toxicité de l'arsinothricine sur des cellules sanguines humaines. Ces dernières n'ont pas été endommagées, et le produit s'est avéré être très efficace. Il a notamment fait ses preuves sur des bactéries particulièrement résistantes, dont l'E. coli. 

Des tests complémentaires devront être effectués avant que le premier et l'unique antibiotique contenant de l'arsenic soit disponible sur le marché. Mais les scientifiques se disent confiants, si bien qu'un brevet vient d'être déposé. Des négociations avec des certains membres de l'industrie pharmaceutiques sont d'ores et déjà en cours. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles