Le Mozambique confronté au pire cyclone de son Histoire

De violentes rafales se sont abattus sur le nord du pays [NOUR HEMICI / WFP / AFP]

Le Mozambique est actuellement frappé par Kenneth, le cyclone le plus violent de son Histoire, aussi dévastateur qu'un ouragan de catégorie 4. Un premier bilan ferait état d'un mort.

Sur l'île d'Ibo, habitée par 6.000 habitants, 90% des maisons ont déjà été détruites. Alors que le nord du pays est particulièrement menacé, Fatoumata Nafo-Traoré, la directrice régionale pour l'Afrique de la IFRC (Croix-Rouge), s'est dite très inquiète de «l'impact possible», les rafales étant estimées à 280 km/h selon le site Cycloneio. 

Le Programme alimentaire mondial a également déclaré qu'«une autre tempête serait un autre coup porté au peuple mozambicain». 

Aux Comores, d'importants dégâts étaient déjà visibles, alors que les vents forts ont déraciné de nombreux arbres. 

Le traumatisme de l'ouragan Idai toujours présent 

Début avril, suite à des pluies torrentielles, le cyclone Idai s'abattait déjà au Zimbabwe, au Malawi et au Mozambique (en Afrique australe), faisant plus de 1000 morts, dont 602 dans le Mozambique. Parmi les 2 millions de sinistrés, 165.000 avaient été contraints de quitter leurs logements détruits. Les Nations unies avaient lancé un appel aux dons de 251 millions d'euros pour financer l'assistance d'urgence. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles