Ebola en RDC : pas une «urgence» sanitaire mondiale pour l'OMS

Contrôle sanitaire des voyageurs à Mpondwe, en Ouganda gagné par l'épidémie d'Ebola, le 13 juin 2019 à la frontière avec la RDC [ISAAC KASAMANI / AFP] Contrôle sanitaire des voyageurs à Mpondwe, en Ouganda gagné par l'épidémie d'Ebola, le 13 juin 2019 à la frontière avec la RDC [ISAAC KASAMANI / AFP]

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré vendredi soir que l'épidémie d'Ebola, qui a gagné l'Ouganda près de dix mois après s'être déclarée en République démocratique du Congo voisine, n'était pas une «urgence» sanitaire mondiale.

«L'épidémie actuelle d'Ebola ne constitue pas une urgence de santé publique de portée internationale (...) Elle ne constitue pas une menace pour la santé mondiale», a déclaré par téléphone le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse à Genève.

Cette décision a surpris certains experts qui plaidaient, plus tôt dans la journée, en faveur de la mise en place des mesures d'urgence sanitaire. L'annonce du décès de deux personnes en Ouganda, ce jeudi, par l'OMS, représentait notamment un argument de poids. En effet, depuis le début de cette nouvelle crise Ebola, en octobre 2018, l'OMS a renoncé à deux reprises à décréter l'urgence sanitaire. Le fait que les morts par contamination soient circonscrits au territoire de la RDC avait notamment motivé ce choix.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles