Une start-up américaine a stocké tout le Wikipédia anglophone dans de l'ADN

Une performance qui pourrait avoir des impacts écologiques Une performance qui pourrait avoir des impacts écologiques. [LIONEL BONAVENTURE / AFP]

La miniaturisation des données franchit un nouveau cap. Catalog, une start-up américaine basée à Boston, a affirmé le 29 juin avoir codé l'intégralité du Wikipédia anglophone dans de l'ADN.

Pour réussir cette performance, l'entreprise utilise une sorte d'imprimante, qui produit des brins d'ADN synthétique. L'idée est de réussir à miniaturiser au maximum les données.

Selon leur vidéo de présentation, Catalog assure que grâce à leur technologie, un data center entier pourrait tenir dans une simple pilule. Ce qui serait un gain d'espace, mais également une avancée écologique important. En effet, l'énergie utilisée pour conserver les données est considérable. Selon l'Union Française de l'électricité, la consommation des data centers en France était plus importante que celle de la ville de Lyon dans son ensemble en 2015. 

Outre cette avancée-là, l'entreprise promet un système de stockage plus durable dans le temps. Le fait que l'ADN soit la base de la vie sur Terre fait qu'il y a moins de chances que ce principe soit obsolète, contrairement aux clés USB, cartes SD et autres CD. Catalog explique ainsi qu'il sera possible de lire les données à l'aide d'une sonde moléculaire. Un outil pas encore utilisé par le grand public, mais qui pourrait donc le devenir. 

Car pour son futur, la start-up voit grand. «Nous avons des discussions en cours avec des organismes gouvernementaux, de grands projets scientifiques internationaux qui génèrent d'énormes quantités de données, de grandes entreprises dans les secteurs du pétrole et du gaz, des médias et du divertissement, de la finance...», assure-t-elle. Il faudra encore de longues années avant que le principe ne soit donc industrialisé. Malgré tout, qu'on se le dise, les jours des disques durs externes pourraient bien être comptés. 

À suivre aussi

Science Des chercheurs créent un test sanguin pour prédire la mort
Science Les imprimantes 3D remède miracle contre la calvitie ?
Science Une nouvelle espèce de petit requin qui brille dans le noir découverte

Ailleurs sur le web

Derniers articles