Le rappeur ASAP Rocky serait détenu dans des conditions «inhumaines» en Suède

Une pétition réclamant sa libération totalise plus de 304.000 signatures. [Angela Weiss / AFP]

Arrêté la semaine dernière en Suède après une bagarre dans les rues de Stockholm, le rappeur ASAP Rocky serait détenu dans des conditions «inhumaines», rapporte le site américain TMZ.

L’artiste américain avait été placé en détention provisoire vendredi dernier.

Ses proches, cités par TMZ, évoquent un environnement carcéral à la limite de l’insalubrité. Ainsi, la cellule d’ASAP Rocky ne serait pas équipée de lit ou même de couverture. Il serait contraint de dormir à même le sol sur un tapis de yoga. Pire, l’un des prisonniers voisins souffrirait de troubles mentaux, se cognant la tête contre les murs et dispersant ses excréments. Des excréments qui ne seraient pas nettoyés.

L’eau et la nourriture seraient également immangeables. A tel point que le rappeur ne consommerait qu’une pomme par jour.

La Convention de Vienne pas respectée

TMZ affirme en outre que ses droits ne seraient pas respectés. Dès son placement en détention, ASAP Rocky avait demandé à voir un responsable du consulat des Etats-Unis, comme le permet la Convention de Vienne. Mais lorsque le responsable s’est présenté au centre de détention, l’accès lui a été refusé.

Ce n’est que deux jours plus tard – après de nouvelles demandes auprès des autorités – que le responsable du consulat américain a pu rendre visite au rappeur. Après l’entrevue, l’officiel aurait confirmé l’insalubrité de la prison. Il a ajouté que plusieurs prisonniers de l’établissement pénitentiaire, auprès desquels il se rend régulièrement, auraient perdu une «quantité de poids choquante».

ASAP Rocky, connu notamment pour le tube «Praise The Lord», est soupçonné d’agression après une rixe dans les rues de la capitale suédoise. Le 30 juin, il avait frappé un jeune homme. Une scène en partie filmée. Pour sa défense, l’artiste new-yorkais avait publié deux vidéos sur son compte Instagram, montrant la victime et un autre garçon le suivre longuement, le harceler et l’importuner.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par PRETTY FLACKO (@asaprocky) le

Vendredi, le tribunal de Stockholm avait ordonné son incarcération le temps de l’enquête, évoquant un «risque de fuite» à l’étranger. La Cour d’appel avait ensuite débouté ASAP Rocky, qui contestait son placement en détention. Lundi, la Cour suprême avait à son tour rejeté le recours de la star.

L’affaire suscite la colère des fans du rappeur ainsi que de plusieurs autres artistes, qui multiplient les tweets appelant à sa libération, notamment via le hashtag #FreeFlacko, et même au boycott de la Suède. Une pétition, intitulée JusticeForRocky, totalise par ailleurs plus de 304.000 signatures. 

ASAP Rocky a quant à lui déjà dû annuler quatre concerts dans le cadre de sa tournée européenne.

À suivre aussi

People Pénis en chocolat : Iris Mittenaere craque sur Instagram
famille royale Le prince William et Kate Middleton au bord de la rupture ?
People Le summer body de Kylie Jenner ne fait pas l’unanimité chez les fans

Ailleurs sur le web

Derniers articles