Près de 300.000 personnes veulent renommer la rue de la Trump Tower en «avenue Barack Obama»

Et si la Trump Tower de New York se situait au 725 President Barack H. Obama Avenue ?[Bryan R. Smith / AFP]

Une pétition pour renommer une portion de la Cinquième avenue en l'honneur du président Barack Obama a dépassé les 300.000 signatures ce vendredi 16 août. Un hommage au 44e président des Etats-Unis qui permettrait surtout de changer l'adresse de la clinquante Trump Tower de New York.

La Trump Tower, symbole de l'empire immobilier détenu par le président des Etats-Unis se situe en effet sur la Cinquième avenue dans le quartier de Manhattan à New York, entre la 56e et la 57e rue. Si la pétition est menée à bien, la résidence de Donald Trump pourrait donc obtenir une nouvelle adresse : le 725 President Barack H. Obama Avenue.

Cette initiative, irritante pour le président Donald Trump, a pourtant démarré comme une «blague» selon son initiatrice, Elizabeth Rowin, une Américaine de 56 ans interviewée par le site Newsweek. «J'ai vu un humoriste plaisanter sur la manière dont cela rendrait Trump furieux s'il elle devait porter le nom de l'ancien président Obama et j'ai pensé, pourquoi pas».

Lancée à l'octobre 2018 sur le site MoveOn.org, la pétition visait à l'origine 75 000 signatures. Elle a depuis reçu un sursaut d'engouement quelque peu inexpliqué. Parmi les 100.000 signatures, figurent quelques noms de personnalités célèbres, comme les actrices Patricia Arquette ou Marg Helgenberger ou la chanteuse Cher. 

Un obstacle législatif

A noter toutefois que la pétition va à l'encontre d'une condition essentielle pour renommer une des rues de New York. Les règles de la ville exigent en effet que la personne honorée soit décédée. L'initiatrice de la pétition, Elizabeth Rowin, a déclaré de son côté qu’elle était convaincue que la loi pouvait être modifiée.

«Los Angeles compte deux rues nommées en l'honneur de l'ancien président Obama. Ces lois sont arbitraires et peuvent être contournées», a-t-elle affirmé. Après avoir contacté le conseil municipal, la quinquagénaire a d'ailleurs reçu la confirmation que plusieurs de ses membres allaient examiner sa demande.

À suivre aussi

pétition Une pétition lancée pour que Baby Yoda obtienne son emoji
Australie Un garçon de 5 ans menacé d'expulsion vers le Bangladesh car son handicap serait un «fardeau» pour le système de santé
Les signataires de la tribune interpellent les pouvoirs publics pour mettre fin à l'élevage intensif et industriel.
tribune Pierre Niney, Isabelle Adjani et près de 200 personnalités réclament la fin de l’élevage intensif

Ailleurs sur le web

Derniers articles