Grande-Bretagne : 39 corps découverts dans un camion en provenance de Bulgarie

Un dispositif de sécurité a été mis en place et les accès de la zone industrielle de Waterglade.[Megan JELINGER / AFP]

Trente-neuf corps ont été découverts dans la nuit de mardi à mercredi 23 octobre à Grays dans l'Essex, à l'est de Londres, dans un camion dont le chauffeur, originaire d'Irlande du Nord et âgé de 25 ans, a été arrêté pour meurtre.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le camion venait de Bulgarie et était entré au Royaume-Uni le 19 octobre à Holyhead, port situé sur la côte ouest de la Grande-Bretagne et desservant notamment l'Irlande.

Aucune précision n'a été apportée dans l'immédiat sur l'origine des victimes ni si les victimes étaient des migrants. Nombre de migrants tentent de rejoindre le Royaume-Uni ces dernières années en se cachant dans des remorques de camion ou par des embarcations traversant la Manche.

Face au renforcement des contrôles sur les côtes de la Manche, l'Irlande peut constituer un pays de transit sur les routes de migration en raison de l'ouverture des frontières entre le pays et le Royaume-Uni.

Boris Johnson «horrifié»

«Le processus d'identification des victimes est en cours», selon Andrew Mariner, responsable de la police de l'Essex, cité dans le communiqué.

La police a été alertée vers 1H40 par les services de secours, qui ont découvert les victimes, selon un communiqué de la police de l'Essex. Il s'agirait de 38 adultes et un mineur. Le chauffeur du camion a été placé en garde à vue, a-t-il ajouté.

Un dispositif de sécurité a été mis en place et les accès de la zone industrielle de Waterglade, où le camion a été découvert, ont été fermés.

Mercredi matin, le Premier ministre britannique Boris Johnson a réagi sur Twitter : «Je suis horrifié par le tragique incident dans l'Essex (...) Mes pensées sont avec ceux qui ont perdu leur vie et leurs proches», a conclu le pensionnaire de Downing Street.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles