Pour la première fois, les astronomes ont détecté une étoile expulsée d'un trou noir à la vitesse phénoménale de 1700 km/s

C’est la troisième étoile la plus rapide dont la vitesse ait été jamais mesurée.[©HO / ESA/Hubble / AFP]

1 700 km par seconde. C'est la vitesse à laquelle une étoile aventureuse, repérée par une équipe d’astrophysiciens australiens, a été expulsée du trou noir supermassif de la Voie lactée.

Ce mécanisme d'expulsion a été identifié théoriquement il y a trente ans par l'astronome Jack G. Hills , mais c’est la première fois qu’un tel événement a été enregistré, a rapporté The Guardian, qui a relayé l’étude.

Baptisée S5-HVS1, cette étoile faisait partie il y a 5 millions d'années d’un système stellaire binaire - deux étoiles orbitant autour d'un centre de gravité commun - qui s’était aventuré très près de Sagittarius A, le trou noir de 4 millions de masses solaires qui règne au cœur de notre Galaxie. Les deux étoiles tournaient en spirale vers l’intérieur, la plus proche des deux a fini par être avalée par le trou noir, tandis que l’autre a été éjectée à une vitesse fulgurante.

C'est la troisième étoile la plus rapide dont la vitesse ait été jamais mesurée. Les deux autres avaient été propulsées lors d’explosions de supernova, le moment où, après avoir épuisé toute son énergie, une étoile s’effondre sous l’effet de ses propres forces gravitationnelles, provoquant une explosion gigantesque.

Cet astre se déplace à une telle vitesse (dix fois plus vite que la plupart des étoiles de la Voie lactée), qu’il sortira de la Voie lactée dans une centaine d’années avant de voyager seul à travers l’espace intergalactique. Selon Gary Da Costa, astronome de l’Australian National University (ANU), à Canberra, S5-HVS1 continuera à fonctionner et finira par devenir une «naine blanche», le résidu extrêmement dense d'une étoile morte.

À suivre aussi

Télévision National Geographic confirme le retour de «Cosmos», une date pour la finale de «Prodiges», un zapping de l’année sur France 3, les 3 infos TV à retenir
Le projet devrait voir le jour en 2025.
Aérospatiale Un «camion poubelle de l'espace» européen pour nettoyer les débris ?
Espace La Terre menacée par une éruption solaire de grande ampleur

Ailleurs sur le web

Derniers articles