Îles Samoa : un touriste propage la rougeole, 62 personnes en meurent

Les enfants sont les premières victimes de l'épidémie Les enfants sont les premières victimes de l'épidémie[ALLAN STEPHEN / UNICEF / AFP]

62 personnes sont mortes de la rougeole aux Îles Samoa depuis le début du mois d'octobre. Une épidémie meurtrière provoquée par un touriste.

Parmi les victimes, l'on dénombre 54 enfants de quatre ans ou moins. Dans ce pays de 200.000 habitants environ, où seulement 30% de la population était vaccinée avant le début de l'épidémie, plus de 4000 cas ont été recensés au total. Et le «patient 0», celui par qui la diffusion du virus a débuté, est donc un touriste néo-zélandais, comme le rapporte France Inter

Pour faire face à la vague de décès, des mesures draconiennes ont été prises. Le 5 décembre, une vaste campagne de vaccination a été entreprise pour faire monter le taux de personnes protégées à 90%. Jusqu'au 6 décembre, commerces et services gouvernementaux non essentiels sont fermés et les ferries en charge des liaisons entre les îles restent à quais alors que des équipes médicales font du porte à porte.

Il faudra cependant attendre environ deux semaines avant que le vaccin ne soit complètement efficace, ce qui pourrait entraîner l'augmentation du nombre de morts. L'OMS, qui a incriminé les campagnes anti-vaccin dans le pays, rappelle que sans ce procédé, 21 millions d'enfants dans le monde auraient perdu la vie sur les 20 dernières années. 

À suivre aussi

Santé Quels sont les symptômes et l'origine du mystérieux virus chinois ?
Un patient transporté sur un brancard à l'hôpital Jinyintan de Wuhan (Chine) le 18 janvier 2020 [STR / AFP]
Santé La Chine annonce 17 nouveaux cas du mystérieux virus
Santé Comprendre et savoir expliquer la PMA en 250 mots

Ailleurs sur le web

Derniers articles