Le hip-hop dans le vent

L'exposition regroupe plus de 250 oeuvres issues du monde entier. [(C) ReVOLUTION]

Le hip-hop débarque à l'Institut du monde arabe jusqu'en juillet. Une exposition événement pour laquelle le rappeur Akhenaton a pris la casquette de directeur artistIque.

 

Musique, graffiti, mode, photographie ou danse. Déclinée sous toutes ses formes, la culture hip-hop investit pendant trois mois l’Institut du monde arabe, à Paris (5e), avec l’exposition Hip-hop, du Bronx aux rues arabes. Leader du groupe IAM, le rappeur Akhenaton en a assuré la direction artistique.

Cette rétrospective regroupe plus de 250 œuvres signées par des artistes américains, français ou du monde arabe. Autant d’objets en tous genres qui retracent l’histoire de ce mouvement universel né dans les années 1970 aux Etats-Unis et devenu un des objets de contestation lors du Printemps arabe.

Outre l’installation d’un mur d’expression libre destiné au public, deux concerts, dont l’un avec Akhenaton et d’autres rappeurs, seront organisés les 19 et 20 juin dans le cadre du festival Paris hip-hop.

 

Hip-hop, du Bronx aux rues arabes, jusqu’au 26 juillet, Institut du monde arabe, Paris 5e.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles