Monstre du Lac de Van : une mystérieuse lueur

Le monstre du lac Van, tel qu'il aurait été filmé en 1997. [DR]

Le lac de Van, c'est le Loch Ness turc. Une créature terrifiante est supposée nager dans ses eaux. Le mystère qui entoure ce lac s'étoffe avec l'apparition de très étranges lueurs.

 

Voilà qui devrait relancer les spéculations les plus passionnées sur le monstre du lac de Van, situé dans l'est de la Turquie. Le 24 août dernier, un certain Ahmet Baygumus aurait en effet photographié d'étranges lueurs sur les rives de l'étendue d'eau.

L'homme a diffusé le cliché dans la presse turque pour tenter d'obtenir une explication. Détail supplémentaire, le témoin indique qu'il ne voyait pas la lumière lorsqu'il a pris la photo avec son téléphone portable.

ovni_du_lac_van.jpg

(Crédit : Ahmet Baygumus)

 

Compte-tenu des rumeurs liées à l'existence d'un monstre sous-marin, un lien supposé n'a guère tardé à être établi entre l'étrange phénomène et la bête légendaire.

Ainsi, se sont interrogés certains internautes, il pourrait s'agir d'un OVNI venu rendre visite à la créature extraterrestre qui aurait été naguère déposée (ou pondue ?) dans le lac de Van.

 

Hypothèse incertaine

Au regard de la qualité médiocre de l'image, cette hypothèse s'avère quelque peu hâtive, d'autant plus qu'il s'agit peut-être d'un phénomène naturel comme un feu follet ou un feu de Saint-Elme. Ou d'un dysfonctionnement du téléphone.

Le mystère du monstre du lac de Van remonte à très longtemps puisque l'on prétend qu'il figurerait sur un bas-relief, qui orne une église antique bordant le lac. Mais c'est un article publié en 1889 dans un journal d'Istanbul qui l'aurait fait connaître dans le monde entier.

 

Une seule vidéo

Beaucoup plus récemment, en 1997, un jeune homme nommé Mugdat Avci l'aurait filmé dans le lac. La créature apparaissant sur ces images ferait entre 7 et 15 mètres de long et se déplacerait très rapidement. Il était même prévu que le capitaine Cousteau vienne inspecter ces eaux.

 

 

En 2005, un canotier aurait aussi croisé la trajectoire de la bête qui aurait même posé sa tête sur les rebords de son esquif.

Nul ne sait donc aujourd'hui si l'étrange lueur photographiée récemment éclaircira ou opacifiera ce mystère.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles