Un village kazakh victime d’une épidémie de sommeil

Les habitants peuvent s'endormir à n'importe quel moment (illustration) .[AFP/Archives]

Au nord du Kazakhstan, un village souffre d’un mal inconnu. Ses habitants tombent subitement dans un sommeil qui peut durer plusieurs jours. Le mystère demeure.

 

Le Siberian Times a révélé que dans le village de Kalachi, au nord du Kazakhstan, les habitants sont frappés par un phénomène d'endormissement soudain. Selon les témoignages de plusieurs victimes, l'assoupissement peut apparaitre à tout moment. Les patients restent endormis entre deux et six jours. Certains cas d’amnésie ont également été relevés.

Ce mal encore inconnu remonte à 2010 et a donné un surnom au village : Sleepy Hollow. Une centaine de personnes auraient été touchées par ce sommeil inexpliqué. Les enfants et les personnes âgées sont aussi sujets à des hallucinations.

 

Pas d’explication précise

Plusieurs explications ont été avancées mais aucune n'a été validée. La vodka frelatée a d’abord été soupçonnée comme cause du phénomène mais l’hypothèse est vite tombée quand des enfants ont été frappés par le sommeil.

Une autre hypothèse serait à chercher dans le village voisin et quasi désert de Krasnogorsk (200 habitants). Une mine d’uranium y est implantée et le minerai extrait contiendrait du radon, un gaz radioactif. Mais ce gaz n’endort que quelques heures et non pas deux à six jours comme c’est le cas à Kalachi. De plus, un ancien mineur a confié au Siberian Times qu'aucun de ses collègues ne s'endormait en descendant dans le puits en dépit de la concentration attestée de radon.

Reste donc la possibilité d'un phénomène psychologique collectif débouchant sur cette forme de léthargie. Mais cette piste demeure encore obscure à ce stade.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles