La NASA cache-t-elle l'existence d'aliens sur Cérès ?

Quelle est la nature de ces mystérieuses lueurs à la surface de Cérès ? [DR / NASA]

L'agence spatiale américaine a récemment diffusé des photos très intrigantes prises à la surface de Cérès, une planète naine gravitant entre Mars et Jupiter. D'étranges lumières alimentent le débat.

 

Lancée en septembre 2007 par la NASA, mais arrivée à proximité de la planète naine Cérès fin février dernier, la sonde Dawn a envoyé des séries de photos saisissantes. Sur l'une d'entre elles apparaissaient des points lumineux aussi précis que rayonnants. 

Au fond d'un cratère, deux tâches brillantes ressortaient en effet de manière parfaitement contrastée. Un nouveau cliché a été pris le 16 mai dernier à une altitude de 7.200 kilomètres et la résolution de l'image est de 700 mètres par pixel. Il confirme l'existence de ce phénomène.

 

Point d'interrogation

La NASA a rapidement fait part de la découverte auprès du public, en émettant plusieurs hypothèses dont une éruption volcanique, un gigantesque geyser, des roches scintillantes, une vaste couche de glace ou une croûte de sel. L'agence américaine se contentait d'un point d'interrogation pour évoquer un sixième scénario, ouvrant ainsi la porte aux scénarii paranormaux les plus audacieux.

Les ufologues du monde entier et autres passionnés du troisième type n'ont pas manqué de proposer ainsi des hypothèses moins orthodoxes, la plus véhiculée considérant que ces deux points lumineux étaient les portes d'accès à une gigantesque cité alien "sous-ceressienne"

 

Conspirationnisme

Mais depuis, la NASA a diffusé de nouvelles photos, centrées sur d'autres secteurs de la planète naine. Pour les tenants du paranormal, la manoeuvre est claire : il s'agit de détourner l'attention du public des mystérieuses lueurs et de cacher l'existence des aliens.

 

cratere_ceres.jpg

Nouvelle photo diffusée par la NASA le 28 mai (DR / NASA)

 

Que la NASA soit l'auteur de ces images et de leur diffusion ne semble guère émousser les convictions conspirationnistes de ces derniers. Et si l'agence a finalement tranché en faveur du scénario de surfaces minérales réfléchissantes, ce scénario ne devrait pas convaincre ceux qui sont convaincus de l'existence d'une vie extraterrestre.

Mais les prochains passages de la sonde pourraient apporter de nouvelles informations sur ces lumières et relancer le débat.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles