Archéologie : Périclès "picolait"

Une sculpture de Périclès lors de l'exposition "Méditerranées" le 10 janvier 2013 à Marseille Une sculpture de Périclès lors de l'exposition "Méditerranées" le 10 janvier 2013 à Marseille[GERARD JULIEN / AFP]

La découverte surprenante d’une coupe à vin ayant vraisemblablement été utilisée par Périclès ravit les archéologues. Retrouvé sur le chantier d’un parking athénien, l’objet porte le nom de l’homme d’Etat ainsi que celui de son frère aîné.

 

La coupe à vin était brisée en douze morceaux lors de sa découverte sur le chantier d'un parking de la capitale grecque. A la suite de sa reconstitution, les archéologues ont eu la surprise de lire sur l’une des poignées le nom de “Périclès”, l’homme qui fit la renommée d’Athènes dans l’antiquité, rapporte le quotidien Ta Nea.

Les noms de cinq autres hommes sont gravés sur la céramique, notamment celui d’”Ariphon”, le frère aîné du général et homme d’Etat athénien. Le nom d'Ariphron est extrêmement rare et son inscription au-dessus de celui de Périclès nous rend sûr à 99% qu'il s'agit là des deux frères", a déclaré dans Ta Nea Angelos Matthaiou, secrétaire de la Société grecque d'épigraphie.

 

Ils devaient être un peu ivres

D’après l’expert, Périclès aurait partagé cette coupe de vin avec ses cinq compagnons alors qu’il était âgé d’une vingtaine d’années. "Ils devaient être un peu ivres car celui qui a écrit le nom de Périclès a fait une erreur qu'il a corrigée", a-t-il précisé.

"C'est une trouvaille rare, le témoignage vivant d'un moment d'intimité", a affirmé l’archéologue Galini Daskalaki au quotidien grec. La céramique date de l’âge d’or de la démocratie athénienne, celui qui vit l'Acropole acquérir sa physionomie actuelle.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles