Pourquoi l’hymne national est-il appelé "la Marseillaise" ?

Rouget de Lisle chantant la Marseillaise (Isidore Pils)[CC / Wikipedia]

«Allons enfants de la patrie, le jour de gloire est arrivé… » Chantée lors des cérémonies officielles et des compétitions sportives internationales, la Marseillaise porte ce nom alors que rien dans ses paroles ne fait référence à la cité phocéenne.

 

A l’origine, elle s’appelait d’ailleurs Chant de guerre pour l’armée du Rhin. Elle avait été écrite à Strasbourg par Rouget de Lisle, en avril 1792, alors que le royaume de France avait déclaré la guerre à l’Autriche.

Le changement de nom est intervenu trois mois plus tard, lors de l’arrivée à Paris des fédérés marseillais, qui l’avaient repris comme chant de marche. En effet, ces derniers la chantaient alors qu’ils se rendaient à la capitale pour aider les révolutionnaires à prendre le palais des Tuileries, la résidence royale.

La foule parisienne a rapidement assimilé ce chant guerrier aux soldats phocéens. C’était «leur» chanson. La Marseillaise a ensuite été adoptée comme hymne en 1795 afin de symboliser l’entraide nationale pour la liberté.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles