Le jour où la construction du Sacré-Cœur a été décidée

Le Sacré-Cœur.[CC / Wikipedia]

Ses coupoles blanches dominent la capitale. La basilique du Sacré-Cœur est le fruit d’un vœu national formulé il y a plus d’un siècle. C’est le 24 juillet 1873 que l’Assemblée nationale rend possible sa construction en permettant à l’Eglise catholique d’acquérir un terrain, au sommet de la colline de Montmartre.

 

Lieu de culte depuis des siècles, la butte est appelée ainsi en référence aux martyres qui s’y déroulèrent. Mais l’idée de construire un tel édifice religieux est née des années plus tôt, en réaction aux défaites militaires de la France en guerre contre la Prusse.

Face aux événements désastreux de l’année 1870, des hommes d’Eglise et d’influents notables projettent d’édifier une église dédiée au Sacré-Cœur. Ce projet doit être le signe d’un renouvellement spirituel et sauver le pays de sa chute. Les défenseurs du projet font appel à l’Assemblée pour le faire reconnaître d’utilité publique.

Une fois la loi votée, une grande souscription nationale est lancée. La construction dure plus de quarante ans. Tout est prêt en 1914 lorsque la Première Guerre mondiale éclate. La consécration a finalement lieu le 16 octobre 1919.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles