Jean-Pierre Mocky, lauréat du facétieux Prix Alphone Allais

Le cinéaste Jean-Pierre Mocky à Cannes, le 20 mai [Valery Hache / AFP/Archives] Le cinéaste Jean-Pierre Mocky à Cannes, le 20 mai [Valery Hache / AFP/Archives]

Le cinéaste Jean-Pierre Mocky, auteur du "Miraculé", de "'A mort l'arbitre" ou de "Solo", a reçu lundi le Prix Alphonse Allais pour l'ensemble de son oeuvre et recevra en récompense la traditionnelle "comète de Allais".

L'Académie Alphonse Allais, délicieusement absurde, a été créée en 1954 à Honfleur, à l'occasion du centenaire de la naissance d'Alphonse Allais, l'auteur de "Deux et deux font cinq", dans ce petit port du Calvados.

Entre autres activités coupables, l'Académie décerne ce prix, dont le premier lauréat fut Eugène Ionesco. Le lauréat 2012 était l'humoriste et comédien François Morel après notamment Bernard Pivot, Sempé, Laurent Gerra ou Raymond Devos.

Jean-Pierre Mocky, 79 ans, sera intronisé à l'Académie où il sera reçu par Alain Casabona, Grand Chancelier, Francis Perrin, garde du sceau, détenteur de la comète de Allais, et Jacques Mailhot, "camerdingue" de l'Académie.

Jacques Godfrain, conseiller municipal de Millau, est par ailleurs responsable de l'association "Les bras m'en tombent", dont l'objet social est de détourner le lit du Tarn à Millau afin de réactiver les fouilles nécessaires à la restitution des membres supérieurs de la Vénus (presque) éponyme...

Vous aimerez aussi

Interview Philippe Lacheau : "On est une grande bande de potes"
ciné Need for Speed, vengeance sur la route
ciné Quand le mariage dynamite les préjugés

Ailleurs sur le web

Derniers articles