Le rappeur Kanye West crée la polémique après des propos sur l'esclavage

Face au tollé suscité, le rappeur a nuancé quelque peu ses propos sur Twitter.[AFP]

Déjà sous le feu des critiques depuis son soutien appuyé à Donald Trump, Kanye West est de nouveau au cœur d’une polémique pour des propos controversés sur l’esclavage tenus lors d’une récente interview.

«On entend parler de l'esclavage qui a duré quatre cents ans. Pendant quatre cents ans ? Ca ressemble à un choix», a déclaré le rappeur de Chicago au site d'informations  TMZ à l'occasion d'un entretien initialement accordé en vue de la prochaine sortie de ses deux nouveaux albums.

Et l’époux de Kim Kardashian d’ajouter : «Nous sommes dans une prison mentale. J'aime le mot prison parce que esclaves est trop lié aux Noirs».

Face au tollé suscité par de telles déclarations, le rappeur a nuancé quelque peu ses propos sur Twitter : «Je sais bien sûr que les esclaves n'ont pas été enchainés et mis dans des bateaux de leur gré. Nous ne pouvons pas être emprisonnés mentalement pendant les 400 prochaines années».

Lors de son entretien accordé à TMZ, Kanye West a aussi apporté de nouveau son soutien à son «frère» Donald Trump qu’il décrit conne un «dragon d’énergie». Ce qui lui a valu une pluie de critiques de la part d’artistes de la communauté hip-hop mais aussi de nombreux soutiens émanant d'éditorialistes conservateurs.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles