Pourquoi la dernière sortie de Beyoncé et Jay-Z a-t-elle valu des menaces de mort à une inconnue ?

Ce n'est pas la première fois que les fans de Beyoncé volent à la rescousse de leur idole[THEARON W. HENDERSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

De sortie à l'occasion d'un match des finales NBA à Oakland, dans la banlieue de San Francisco, Beyoncé et Jay-Z ont involontairement causé des ennuis à une femme assise à leurs côtés, qui s'est retrouvée ciblée par des menaces de mort.

En cause ? Les internautes n'ont pas apprécié la proximité entre la femme (qui n'est autre que Nicole Curran, l'épouse de Joe Lacob, le propriétaire majoritaire des Golden State Warriors) et Jay-Z. Sur les images largement relayées sur les réseaux sociaux, Nicole Curran est filmée en pleine discussion avec le rappeur, alors que Beyoncé, assise entre les deux, ne semble pas vouloir prendre part à l'échange. 

Un comportement trop envahissant pour certains, qui ont lynché «l'intruse» sur Twitter.

La réponse à la polémique 

Quelques heures après le match, Nicole Curran a réagi sur son compte Instagram, en postant un cliché légendé : «Nous devrions tous nous aider et nous soutenir mutuellement». Victime de menaces de mort, elle a depuis pris la décision de supprimer sa page Instagram. 

Ce n'est pas la première fois que les fans de Beyoncé volent à la rescousse de leur idole. Dans le titre «Sorry», issu de son album «Lemonade», la star évoquait l'infidélité de Jay-Z en faisant référence à une certaine «Becky with the good hair», la maîtresse de son mari. Déterminés à trouver son idendité, les fans de la chanteuse avaient entrepris une véritable chasse à l'homme, obligeant de nombreuses stars féminines ciblées à publier des démentis. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles