L'acteur Jason Momoa critiqué pour son physique sur Instagram

L'acteur Jason Momoa fait désormais partie de la longue liste des victimes de body shaming.[Mark RALSTON / AFP]

Difficile à croire, et pourtant, le très musclé Jason Momoa a été victime de body shaming. Sur les réseaux sociaux, l’acteur a été attaqué à cause de son physique.

Après avoir assisté au mariage de sa belle-fille Zoé Kravitz à Paris au début de l’été, l’acteur accompagné de son épouse Lisa Bonet ont profité de leur présence en Europe pour se rendre en Italie. Alors qu’il se trouvait en vacances à Venise, celui qui a cartonné dans « Aquaman » a été moqué pour sa prise de poids.

Sur un cliché capturé par un paparazzi, on aperçoit le célèbre acteur torse-nu au bord d’une piscine. Très vite, les internautes ont réagi et n’ont pas été tendres avec l’Hawaïen de 39 ans.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Us Weekly (@usweekly) le

Victime de « Dad bod »

Des commentaires malintentionnés tels que «OMG mais où sont passés ses tablettes de chocolat ?», «Jason est devenu gros !» ou encore «On ne dirait pas lui» accompagnent le post Instagram.

Si certains utilisateurs malveillants se sont ironiquement demandés s’il était allé à la salle de sport récemment, d’autres n’ont pas hésité à lui faire savoir qu’il avait pris du ventre et avait désormais un «dad bod», un corps de papa.

Cette forme corporelle peut être défini comme «un bon équilibre entre une petite brioche de bière et le ventre d’un sportif», selon la blogueuse américaine Mackenzie Pearson.

Tout sauf gros                                                                                                                               

Heureusement, l’acteur peut compter sur le soutien et le réconfort d’un bon nombre de ses fans. Ces derniers ont en effet pris la défense de l’acteur en le couvrant d’éloges et de compliments. Si certains appellent à montrer du respect envers Jason Momoa, d’autres qualifient l’acteur de «parfait», «sexy» ou encore de «magnifique» et soulignent que «les abdos ne font pas tout».

«Est-ce que vous apprécieriez si quelqu’un postait une photo de vous sans votre consentement et que tout le monde pointaient vos défauts ? Grandissez», s'exclame une utilisatrice. 

«Vous les haters n’avez pas à ouvrir vos bouches, allez d’abord faire du sport et peut-être qu’après vous pourrez parler» rétorque un de ses fans sur Instagram.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles