La rappeuse américaine Cardi B tentée par la politique

Originaire du Bronx, Cardi B, de son vrai nom Belcalis Marlenis Almanzar, est devenue une star en 2017 avec son hit «Bodak Yellow». Originaire du Bronx, Cardi B, de son vrai nom Belcalis Marlenis Almanzar, est devenue une star en 2017 avec son hit «Bodak Yellow». [SUZANNE CORDEIRO / AFP]

Connue pour ses attaques contre Donald Trump et son soutien à Bernie Sanders, la sulfureuse rappeuse Cardi B envisage de faire de la politique, évoquant même la possibilité de briguer un poste au Congrès.

«Je crois que je veux faire de la politique. J'aime vraiment le gouvernement, même si je ne suis pas d'accord avec le gouvernement», a indiqué la rappeuse de 27 ans sur son compte Twitter, suivi par 8,7 millions de personnes.

«Je crois vraiment que si je reprends des études et que je me concentre, je pourrais faire partie du Congrès», a-t-elle ajouté plus tard. «Sérieux, j'ai tellement d'idées sensées. J'ai juste besoin de deux-trois ans d'études et je peux changer les choses».

Originaire du Bronx, Cardi B, de son vrai nom Belcalis Marlenis Almanzar, est devenue une star en 2017 avec son hit «Bodak Yellow».

Elle appuie publiquement le sénateur du Vermont Bernie Sanders (très à gauche) pour la présidentielle de novembre. Ils ont notamment défrayé la chronique en se retrouvant l'été dernier pour un entretien à Detroit dans un salon de manucure.

L'artiste avait alors longuement discuté avec M. Sanders de violences policières, de hausse du salaire minimum et de dette étudiante dans une vidéo postée sur la chaîne YouTube du sénateur.

La rappeuse est néanmoins dans le viseur de la justice pour avoir provoqué une rixe dans une boîte de nuit du Queens en août 2018.

Inculpée pour 14 chefs d'accusation, la rappeuse risque un procès, même si aucune date n'a encore été fixée et qu'un accord avec le procureur, qui lui assurerait une peine réduite, n'est pas exclu.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles