P.-Y. Bournazel : "Je veux réveiller Paris"

Pierre-Yves Bournazel, candidat à la primaire UMP à Paris Pierre-Yves Bournazel, candidat à la primaire UMP à Paris[JF DAMOIS]

La question des nuits parisiennes sera aussi au cœur des prochaines municipales. Pierre-Yves Bournazel, candidat à la primaire qui permettra de désigner le candidat UMP à la mairie de Paris, plaide pour que la capitale vive 24 heures sur 24.

Selon vous, les nuits parisiennes ne sont plus ce qu’elles étaient...

Paris s’est endormie au moment ou d’autres villes se sont réveillées. La différence est flagrante avec la vie nocturne à Londres, Berlin et Barcelone. Je veux réveiller Paris, en donnant les moyens de conforts pour faire la fête et travailler, car c’est l’attractivité de la capitale qui est en jeu.

 

Quels moyens mettre en oeuvre ?

Nous avons d’abord besoin d’une révolution en matière de transports. Je veux mettre en place des métros, des bus et des tramways 24h/24 sur certaines lignes, les vendredis et samedis pour donner à tous plus de liberté. Je veux aussi libéraliser les taxis car il en manque. Il ne faut plus limiter le nombre de taxis dans la capitale. Je veux également lancer «Paris covoit’», une application mobile qui permettrait de mettre en relation les Parisiens pour se rendre dans certains lieux de la vie nocturne et rentrer chez soi.

 

Irez-vous plus loin sur la sécurité ?

Il faut une police municipale, 7 jours 7 dans certains quartiers, mais aussi plus de correspondants de nuit pour éviter les nuisances. Certains taxis seront réservés aux femmes pour leur sécurité. Les bus de nuit pourraient s’arrêter entre deux stations pour rapprocher les gens de chez eux.

 

Et sur le plan culturel ?

Je veux créer un pass culture, notamment avec des partenaires privés, qui permettrait de commencer sa soirée dans un musée pour la terminer dans un club. Les théâtres qui le veulent pourraient aussi proposer des spectacles en deuxième partie de soirée. Les musées pourraient ouvrir la nuit. Ceci devrait permettre à des gens de profiter davantage de la culture parisienne.

 

Ce mardi, Rachida Dati a choisi de ce retirer de la primaire et affirme que cette élection est jouée d’avance en faveur de NKM, quel est votre réaction ?

Chacun est libre de faire ce qu’il veut et je respecte le choix de Rachida Dati.  Je suis déterminé à aller jusqu’au bout. Je suis un challenger, j’ai une équipe solide et une vision de Paris à faire valoir. Je suis prêt à créer le match car je suis le candidat de la sincérité, de l’authenticité et de la proximité. Je veux être un maire utile et à temps plein pour les Parisiens. Il faut choisir un candidat qui a des idées fortes pour les Parisiens. 

 

Dati se retire de la primaire UMP à Paris 

Bientôt des taxis pour les femmes dans la capitale ?

À suivre aussi

Municipales 2020 Pierre-Yves Bournazel : «Mes propositions pour réduire le train de vie de la mairie de Paris»
L'immeuble du 7 rue Jean Robert dans le 18e, désormais confisqué et scellé, dans l'attente de la condamnation ou non de son propriétaire.
Justice Paris : pour la première fois, un propriétaire accusé d'être marchand de sommeil ne sera pas indemnisé
Politique Pierre-Yves Bournazel : «Il faut plus d'harmonie à Paris»

Ailleurs sur le web

Derniers articles