Audibert, nouveau conseiller diplomatique de Hollande

Jacques Audibert, alors directeur des affaires politiques au Quai d'Orsay, arrive le 20 novembre 2013 à Genève aux négociations sur l'épineux dossier du nucléaire iranien [Fabrice Coffrini / AFP/Archives] Jacques Audibert, alors directeur des affaires politiques au Quai d'Orsay, arrive le 20 novembre 2013 à Genève aux négociations sur l'épineux dossier du nucléaire iranien [Fabrice Coffrini / AFP/Archives]

Jacques Audibert, ancien directeur des affaires politiques au Quai d'Orsay, a été nommé conseiller diplomatique de François Hollande par un arrêté publié mardi au Journal officiel, après le décès jeudi de son prédécesseur Paul Jean-Ortiz.

M. Audibert avait rejoint la cellule diplomatique de l'Elysée fin mai comme "sherpa G7 et G8" du président Hollande et chargé des questions multilatérales alors que M. Jean-Ortiz, qui souffrait d'un cancer, avait été contraint de réduire son activité.

Journaliste de formation et énarque (1988, promotion Michel de Montaigne), M. Audibert, 53 ans, a été consul général à Québec et en poste dans plusieurs ambassades à Londres, Bonn et au Vietnam.

Avant de rejoindre l'Elysée, il était depuis juillet 2009, directeur des Affaires politiques et de sécurité au ministère des Affaires étrangères. A ce titre, il dirigeait l'équipe de négociateurs français dans l'épineux dossier du nucléaire iranien.

Diplômé du Centre universitaire d'enseignement du journalisme, M. Audibert avait participé à l'ouverture de Radio France Alsace le 1er janvier 1983.

 

Vous aimerez aussi

Le président argentin Mauricio Macri (G) accueille la présidente du FMI Christine Lagarde, le 20 juillet 2018 à Buenos Aires  [HO / Présidence argentine/AFP]
Diplomatie G20 : protectionnisme américain, tensions monétaires et Iran au menu
Le président russe Vladimir Poutine intervient devant les ambassadeurs de Russie réunis à Moscou, le 19 juillet 2018 [SERGEI KARPUKHIN / POOL/AFP]
Russie Poutine dénonce des «forces» aux Etats-Unis «prêtes à sacrifier» les relations avec Moscou
Un soldat turc en faction devant l'entrée du tribunal d'Aliaga dans l'ouest de la Turquie, durant le procès du pasteur américain Andrew Brunson le 18 juillet 2018 [OZAN KOSE / AFP]
Diplomatie La Turquie maintient en détention le pasteur américain Brunson

Ailleurs sur le web

Derniers articles