Quels objectifs pour 2015 ?

François Hollande a fixé ses objectifs pour 2015.[AFP]

"2015 doit être une année d’audace, d’action et de solidarité", a prévenu François Hollande lors de ses vœux, le 31 décembre dernier.

 

Le chef de l’Etat, qui doit également s’exprimer ce matin sur France Inter sur les questions économiques, sociales, politiques et internationales, entame une année charnière alors que le gouvernement va faire ­approuver en 2015 plusieurs ­réformes emblématiques du quinquennat.

L’emploi, la santé, le redécoupage du territoire, mais aussi la sécurité, sont les grands chantiers attendus.

 

Relancer l’économie pour enrayer la spirale du chômage

Sur le front de l’emploi, l’inversion de la courbe du chômage reste la priorité. Pour cela, le gouvernement mise sur la loi pour la croissance et l’activité du ­ministre de l’Economie, Emmanuel ­Macron.

Cette réforme clé du quinquennat, qui comprend notamment l’assouplissement des règles du travail dominical ou encore la libéralisation des professions réglementées, sera discutée à partir du 26 janvier à l’Assemblée nationale, et promet des débats houleux, l’aile gauche du PS ­appelant les députés à voter contre le projet de loi.

Déjà adopté en juillet, le pacte de responsabilité, dont de nouvelles mesures entrent en vigueur en ce début d’année, est pour sa part censé doper la compétitivité des entreprises et créer des embauches.

 

Rendre le système de santé plus accessible aux patients

La généralisation du tiers payant est l’un des éléments phares du projet de loi santé de Marisol Touraine, qui doit normalement arriver devant le Parlement en avril. Cette mesure, qui dispense le patient d’avancer les frais chez le médecin, se veut une avancée sociale majeure.

Mais elle n’est pas sans provoquer la colère des praticiens, qui ont récemment multiplié les grèves et les protestations. Ces derniers demandent une réécriture, voire le retrait de la loi.

 

Réformer les régions et simplifier les pouvoirs des collectivités

Alors que la nouvelle carte des treize régions a été définitivement adoptée en décembre, la réforme territoriale entre dans un nouveau marathon en 2015.

Les sénateurs reprendront la ­semaine prochaine les discussions sur les nouveaux rôles et compétences des trois collectivités, à savoir les communes, les départements et les régions. Un nouveau bras de fer s’annonce entre partisans et détracteurs de cette réforme censée alléger le "millefeuille administratif".

En parallèle, la réforme de l’Etat, qui vise à simplifier la vie administrative des Français, se poursuit. Alors qu’une vaste "revue de missions" sur la pertinence des missions de l’Etat a déjà été lancée, une feuille de route devrait être fixée, en février ou mars, pour les deux ans à venir.

 

Améliorer la sécurité routière pour faire baisser la mortalité

Passer sous la barre des 2 000 morts sur les routes d’ici à 2020 reste un objectif pour l’Etat, même si les derniers chiffres ont fait état d’une augmentation de 5 % de la mortalité routière en 2014.

Cette hausse, la première depuis une décennie, incite le gouvernement à réagir. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, doit annoncer à la fin du mois un plan "global très offensif" qui devrait notamment comprendre la multiplication des actions de sensibilisation, l’expérimentation d’une baisse de 90 km/h à 80 km/h de la vitesse sur les routes départementales, et le renforcement des contrôles antidrogue.

 

Renforcer la sécurité pour protéger le pays du jihadisme

L’année 2014 a été marquée par un bond sans précédent des départs de Français vers l’Irak ou la Syrie pour ­rejoindre les rangs des jihadistes.

Au 15 décembre, ils étaient 1 200 à être ­impliqués dans des filières islamistes, soit deux fois plus qu’au début de 2014. Une nouvelle loi antiterroriste a été adoptée en novembre, instaurant l’interdiction de sortie du territoire des personnes soupçonnées de partir combattre.

En France, la vigilance, via ­Vigipirate, est renforcée, et le restera en 2015, alors que les drames de décembre à Joué-lès-Tours, Dijon et Nantes ont fait naître un sentiment de psychose. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles