Hausse de la popularité de Hollande

La popularité de François Hollande en hausse [AFP]

La popularité de François Hollande a bondi de dix points en une semaine, à 34%, après les attentat de Paris et les manifestations de dimanche dernier, et celle de Manuel Valls de neuf points, à 44%, selon le baromètre BVA pour Orange et i-Télé publié samedi.

 

La cote du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a aussi fortement progressé de 14 points, à 33%, tandis que celle de Nicolas Sarkozy est restée stable à 26% et celle de Marine Le Pen a très légèrement augmenté d'un point à 27%.

65% des personnes interrogées ont "une mauvaise opinion de François Hollande en tant que président de la République" (37% "très mauvaise" et 28% "plutôt mauvaise") contre 75% en décembre et 76% le 6 janvier, à la veille de l'attentat contre Charlie Hebdo. 

BVA explique n'avoir alors pas diffusé l'enquête du 6 janvier "étant donné l'actualité tragique".

Les bonnes opinions à l'égard du chef de l'Etat sont de 34% (9% "très bonnes" et 25% "plutôt bonnes") contre 25% en décembre et 24% le 6 janvier, et les sans opinion de 1%.

Manuel Valls enregistre 55% de mauvaises opinions (22% "très mauvaises" et 33% "plutôt mauvaises") contre 61% en décembre et 63% en janvier, et 44% de bonnes opinions (10% "très bonnes" et 34% "plutôt mauvaises") contre 38% en décembre et 35% le 6 janvier. 1% des sondés n'a pas d'opinion.

Alain Juppé reste en tête des autres personnalités, 52% (+1) souhaitant qu'il "ait davantage d'influence dans la vie politique française". Viennent ensuite, à 38%, Emmanuel Macron (-1) et Bruno Le Maire, en baisse de cinq points, puis François Baroin (36%, +3), François Bayrou (35%, +1), Bernard Cazeneuve (33%, +14), François Fillon, en hausse de sept points à 31%, Najat Vallaud Belkacem (30%, +3), Ségolène Royal (stable à 29%) et Jean-Yves Le Drian (28%, +4).

Marine Le Pen (+1), Martine Aubry (+2) et Laurent Fabius (-1) sont à 27%, et Nicolas Sarkozy à 26% (stable), comme Laurent Wauquiez (+1).

Sondage réalisé les 13 et 14 janvier auprès d'un échantillon de 1.283 personnes représentatif de la population française adulte, sélectionnées par téléphone (méthode des quotas) puis interrogées par internet.

À suivre aussi

Politique Etats-Unis : Donald Trump au sommet de sa popularité
Albi : une terre plus si macronienne deux ans après
Politique Albi : une terre plus si macronienne deux ans après
La popularité d'Emmanuel Macron est en hausse
Politique La popularité d'Emmanuel Macron est en hausse

Ailleurs sur le web

Derniers articles