Bartolone demande à Larcher de ne pas "perdre son sang-froid"

Gérard Larcher et Claude Bartolone.[PATRICK KOVARIK / AFP]

Le torchon brûle entre le président du Sénat, Gérard Larcher (UMP) et le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone. Ces dernières heures, les deux hommes s'affrontent violement par médias interposés. Ce jeudi en fin de journée, Claude Bartolone est allé jusqu'à demander à Gérard Larcher dans une lettre de ne pas "perdre son sang-froid".

 

Pour Gérard Larcher, "il ne lui est plus possible" de travailler avec son homologue de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), en raison de leur "profond désaccord de conception institutionnelle", a déclaré jeudi à la mi-journée le président du Sénat. Claude Bartolone lui a répondu quelques heures après et demandé de ne "pas perdre son sang-froid" et de ne pas "fracturer, au bénéfice de petits calculs électoraux, la précieuse unité nationale".

Claude Bartolone s’était déclaré jeudi matin favorable à un "rapprochement" du Sénat avec le Conseil économique, social et environnemental (Cese). Une attaque directe contre le bicamérisme et l’existence de la chambre haute qu’il souhaite voir "disparaître en tant qu’institution parlementaire", avait interprèté Gérard Larcher. "Monsieur Bartolone a fait ce matin une déclaration sur sa volonté de faire disparaître le Sénat en tant qu'institution parlementaire, à un moment au contraire où il aurait dû avoir une attitude propice au rassemblement et à l'unité" avait reproché Gérard Larcher à Claude Bartolone.

 

Un documentaire sur le train de vie du Sénat

Une violente charge qui intervient au lendemain de la diffusion sur France 3 d'un documentaire s'intéressant au train de vie de la Haute Assemblée. Documentaire qualifié "d'inacceptable" par Gérard Larcher, allusion aux procédés mis en oeuvre pour relever des informations sur le "train de vie" des sénateurs.

"Je n'ignore rien des faiblesses de notre organisation [...] mais je refuse que l'on ignore la plus-value sénatoriale, je refuse qu'on généralise les mauvaises pratiques. Oui, le Sénat est indispensable à la démocratie; oui il améliore les lois; oui, les sénateurs sont des acteurs indispensables à notre République" avait réagit dans la matinée Gérard Larcher.

 

De plus en plus d'affrontements

Les motifs d'inimitiés semblent se multiplier ces derniers jours entre les deux hommes. Pour preuve, l'échange d'amabilités tenues à propos d'une éventuelle fusion des deux chaînes parlementaires, LCP-Assemblée Nationale et Public Sénat. Une fusion souhaitée par l'Assemblée nationale mais écartée à l'unanimité mercredi par le bureau du Sénat, "faute de projet d’entreprise, faute de projet social, faute de projet éditorial aussi" avait commenté Gérard Larcher. 

Un choix aussitôt critiqué par Claude Bartolone qui a regretté que le Sénat "manque une occasion de montrer aux Français que le Parlement s’inscrit pleinement dans la modernité, dans la sobriété et dans l’effort commun de redressement des comptes publics". Ambiance.

Ce jeudi matin sur France Info, Gérard Larcher n'a pas épargné son homologue sur un autre sujet. Celui du boycott par Claude Bartolone de la remise des prix politiques du Trombinoscope 2014 au motif qu'il récompensait le FN Steeve Briois comme "élu local de l’année".

Interrogé sur cette posture su député PS, le sénateur des Yvelines a estimé que "soit le Front national est un parti qui est contre les valeurs de la République, et alors il faut avoir le courage de l’interdire, soit on considère qu’il est dans les valeurs de la République et à ce moment-là, qu’on le veuille ou non, il a droit de cité politique". Avant d’ajouter "Ce n’est pas en l’ignorant qu’on le combattra [...] Ce n’est pas en boycottant qu’on affirme quelque chose".

Dans l'après-midi, des représentants de tous les groupes du Sénat, y compris le socialiste Jean-Pierre Sueur et l'écologiste Jean-Vincent Placé, sont montés au créneau, lors de la séance des questions au gouvernement, pour prendre la défense de leur institution.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles