A ce stade, la loi Macron "ne passe pas" selon Valls

"Je ne dramatise pas. Au moment où je parle, le texte ne passe pas. Ce serait un affaiblissement considérable", a déclaré M. Valls lors de la réunion de groupe à huis clos.[STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]

Manuel Valls a déclaré mardi matin devant les députés socialistes qu'à ce stade, le projet de loi Macron "ne passe pas" le cap du vote de l'Assemblée, ont rapporté plusieurs parlementaires à l'AFP.
 

"Je ne dramatise pas. Au moment où je parle, le texte ne passe pas. Ce serait un affaiblissement considérable", a déclaré M. Valls lors de la réunion de groupe à huis clos. "Nous sommes dans un moment où, en conscience, on ne peut pas affaiblir le chef de l'Etat et le gouvernement", a ajouté le Premier ministre, qui est ensuite sorti de la réunion aux côtés du ministre de l'Economie Emmanuel Macron, sans un mot pour la presse.

M. Macron avait lui-même dans la matinée jugé que c'était maintenant à "chacun de prendre ses responsabilités" sur son projet de loi pour la croissance et l'activité. "Il ne faut jamais être confiant ni inquiet, il faut être concentré", avait-il ajouté. Alors qu'une majorité de députés PS frondeurs pourraient voter contre, le patron du groupe Bruno Le Roux a appelé aussi "chacun à sa responsabilité", au début de la réunion des socialistes. "Voter contre serait rejoindre ceux qui veulent faire chuter la gauche", selon lui.
 

 

30 à 40 frondeurs socialistes

Selon François Loncle, un député PS favorable au texte, le vote va être "vraiment ric rac" mais Manuel Valls a "mis le paquet" pour qu'il soit adopté. Le gouvernement pourra s'appuyer sur l'essentiel du groupe socialiste, une majorité des 18 députés du groupe RRDP, composé pour l'essentiel de radicaux de gauche, ainsi que "sept à huit" députés UDI, dont le reste du groupe se partagera à parts égales entre abstention et vote contre, selon son président Philippe Vigier.

En revanche, une majorité des 30 à 40 frondeurs socialistes, une majorité des 18 écologistes, ainsi que "97 à 98%" des élus UMP et le groupe Front de gauche devraient voter contre le texte, selon les indications dévoilées par les différents groupes en fin de matinée.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles