Loi Macron : Besancenot appelle à "un meeting unitaire"

Olivier Besancenot à Paris le 23 novembre 2013.[Thomas Samson / AFP/Archives]

Un deuxième round est en train de se profiler pour les opposants à la loi Macron, avec Olivier Besancenot en chef de file.

 

L’ex-candidat à la présidentielle (NPA) a proposé mardi sur RTL aux leaders du Parti de Gauche, du Parti communiste, d’Europe Ecologie-Les Verts et aux «frondeurs» du PS de se rassembler lors d’"un meeting unitaire" dont le but serait de "faire tomber" la loi sur la croissance et l'activité, passée en force à l’Assemblée le 19 février.

Cette "tribune commune" se réunirait le 7 avril, jour de l’arrivée de la loi Macron devant le Sénat. Une invitation à laquelle le secrétaire du PCF, Pierre Laurent, s’est dit intéressé, insistant sur le fait qu’il était encore possible de "mettre en échec" ce texte.

 

Un combat fédérateur ?

Interrogé par ailleurs sur la montée du Front National, Olivier Besancenot a également reconnu "sa part de responsabilité comme beaucoup" dans la faiblesse actuelle de la gauche radicale.

Le combat contre la loi Macron pourrait ainsi, si son appel est entendu, être la première pierre d’une large coalition de la gauche de la gauche.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles