Claude Bartolone propose le vote obligatoire

Claude Bartolone propose le vote obligatoire.[Bertrand Guay / AFP/Archives]

Le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone se prononce en faveur du vote obligatoire dans un rapport remis mercredi à François Hollande.

 

Dans un rapport remis au chef de l’Etat François Hollande, le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone se prononce en faveur du vote obligatoire. Le titulaire du perchoir juge par ailleurs que "le sentiment d'appartenance républicaine" n’est lié ni au mode d'acquisition de la nationalité, ni à la religion.

Contrairement à M. Bartolone, Gérard Larcher, président du Sénat, qui a remis au président mercredi un rapport sur le même sujet, aborde la question de l’organisation des cultes. Mais pour Claude Bartolone, "Réaffirmer le sentiment d’appartenance républicaine par la citoyenneté, c’est aussi redire que ce n’est pas une question de modalités d’acquisition de la nationalité, que ce n’est pas non plus une question d’origine ou cultuelle".

 

"Une République malade"

Pour répondre à la demande de François Hollande qui, après les attentats de janvier avait demandé à Claude Bartolone et à Gérard Larcher une mission de réflexion sur le thème "l’engagement citoyen et l’appartenance républicaine", le président de l’Assemblée nationale explique que « notre République est aujourd’hui malade de phénomènes de repli, de cloisonnement, d’entre-soi ». 

Dans son rapport, Claude Bartolone évoque la proposition de loi déposée par les députés socialistes en 2003 pour le vote obligatoire. "Je soutiendrai comme il y a 12 ans cette proposition : la citoyenneté, c’est un droit mais c’est aussi un devoir".

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles