Marine Le Pen sans concession avec son père

Marine Le Pen a affirmé que les propos de Jean-Marie Le Pen ne devaient pas engager "le mouvement".[STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]

Invitée sur le plateau du Grand Rendez-Vous Le Monde-Europe 1-i<Télé, la présidente du Front National Marine Le Pen s'est montrée sans concession avec son père Jean-Marie, ancien leader du parti.

 

"Jean-Marie Le Pen ne doit plus pouvoir s'exprimer au nom du Front National, ses propos sont contraires à la ligne fixée", a déclaré la présidente du FN. "Il ne faut pas que ses propos engagent le mouvement".

"Les derniers actes qui ont été les siens sont inadmissibles", a ajouté le leader du FN. "Je pense qu'il outrepasse complètement les prérogatives que lui donne son statut personnel".

Affirmant que son père ne supportait "pas que le Front National continue à exister alors qu'il n'en a plus la direction", elle a comparé ses dérapages -réaffirmation de sa position sur les chambres à gaz, défense du Maréchal Pétain, ...- à des "actes de malveillance".  

Ces déclarations interviennent deux jours après le 1er mai mouvementé du FN - où l'homme, président d'honneur du parti, s'est invité sur l'estrade sans y avoir été convié -, et à la veille de la convocation du "Menhir" devant le bureau exécutif du Front National qui décidera de sanctions potentielles.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles