Jean-Marie Le Pen réfléchit à créer un nouveau mouvement

Suspendu par le Front national, Jean-Marie Le Pen a fait le point mardi soir dans le journal de France 2 sur la crise au parti d'extrême droite et sur l’opportunité de créer un autre mouvement.

 

Interrogé dans le journal de 20h de France 2 mardi soir, Jean-Marie Le Pen est revenu sur la querelle qui l’oppose à sa fille Marine suite à sa suspension de Front national. Le président d’honneur du parti a également évoqué son avenir politique, n’excluant pas la création d’un nouveau mouvement. "Je ne sais pas, je réfléchis", a-t-il déclaré.

Interrogé sur sa volonté de voir sa fille échouer en 2017, Jean-Marie Le Pen a précisé qu’il n’avait "pas dit qu’il ne souhaitait pas qu’elle soit élue". Se plaçant sur le terrain politique, l’eurodéputé a expliqué à propos de sa fille : "si elle incarne une autre voie que celle que je pense être la voie salvatrice pour la France, ça n’a pas beaucoup d’intérêt que ce soit elle ou quelqu’un d’autre".

 

Jean-Marie Le Pen s'interroge sur les possibiltés qu'a le "courant national" de s'exprimer

Poursuivant, Jean-Marie Le Pen a expliqué réfléchir à son avenir : "Le temps est maintenant celui de la réflexion. Je dois m’interroger sur les possibilités qu’a le courant national de s’exprimer à temps pour sauver notre pays".

Evoquant la "peine des militants, qui sont comme des enfants qui voient leurs parents divorcer", Jean-Marie Le Pen ne s’est pas prononcé sur la création d’un nouveau mouvement. Le président d'honneur du Front national se laisse le temps de la réflexion : "Est-il encore possible de le faire (ndlr, sauver le pays) avec le Front national dirigé par Marine le Pen ? Je ne sais pas", a-t-il confié.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles