Jean-Marie Le Pen ne souhaite pas "pour l'instant" une victoire de Marine en 2017

Jean-Marie Le Pen ne souhaite pas "pour l'instant" une victoire de Marine en 2017.[Mehdi Fedouach / AFP]

Suspendu par le bureau exécutif du Front national lundi, Jean-Marie Le Pen estime qu’un succès de sa fille Marine à l’élection présidentielle serait « scandaleux ».

 

Jean-Marie Le Pen, suspendu par le bureau exécutif du Front national lundi, se déclare opposé « pour l’instant » à une victoire de sa fille Marine à la présidentielle de 2017, jugeant que ce serait « scandaleux ».

Parlant de « trahison » à son égard, le président d’honneur du FN a déclaré au micro d’Europe 1 mardi matin que « pour l’instant, non », il ne souhaitait pas une victoire de sa fille Marine en 2017, ajoutant que « si de tels principes moraux devaient présider à l'Etat français, ce serait scandaleux ».

 

Marine, "un peu pire" que l'UMP et le PS

Evoquant sa fille, présidente du Front national, Jean-Marie Le Pen la juge « un peu pire » que l’UMP et le PS, « parce que l’adversaire vous combat de face, là il vous combat de dos ».

Selon Jean-Marie Le Pen, sa petite-fille Marion Maréchal Le Pen « a retiré sa candidature » pour les régionales de décembre en PACA, sans savoir si « ce sera durable ».

Dans une interview diffusée par RMC, Jean-Marie Le Pen a fustigé le bureau exécutif du parti, selon lui « une assemblée de stipendiés, de courtisans, un peloton d'exécution, avec les sept mercenaires ».

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles