K. Bouamrane (PS) : "établir la confiance pour les régionales en Ile-de-France"

Le socialiste doit être désigné colistier du candidat Claude Bartolone lundi. Le socialiste doit être désigné colistier du candidat Claude Bartolone lundi. [J. Guillaume]

Il incarne les nouveaux visages de la politique francilienne. Karim Bouamrane, 42 ans, cadre dirigeant d’une société high-tech et ex-maire adjoint de Saint-Ouen, doit être désigné ce lundi soir colistier de Claude Bartolone en Seine-Saint-Denis, pour les régionales en décembre. Celui-ci, qui brigue la présidence de la région, compte sur ce type de profil pour mobiliser les électeurs.

 
Quel sera votre rôle pendant la campagne ?
 
Nous devons tout faire pour que la région reste à gauche. Pour cela, nous avons besoin de gens de terrain, qui ont une capacité à rassembler et à motiver les électeurs. J’en suis capable car je suis un élu de terrain et proche des gens.
 
 
Comment mobiliser les électeurs, notamment en Seine-Saint-Denis ?
 
C’est un travail de proximité de tous les jours. Il faut aller vers la population, la rencontrer et faire de la pédagogie. C’est essentiel pour établir une relation de confiance et montrer que la politique est faite par des gens comme tout le monde.
 
 
Vous êtes issu de la diversité. Est-ce un atout ?
 
Ce n’est pas très important car ce n’est pas une compétence. Mon expérience professionnelle et mes vingt ans de militantisme, c’est du concret. Je suis d’ailleurs arrivé en tête dans mon canton au premier tour des départementales face à la droite, en mars, et j’ai totalisé plus de 6 000 voix au second tour.
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles