La prolongation de l'état d'urgence examinée jeudi à l'Assemblée

L'intervention menée à Saint-Denis a permis d'interpeller sept personnes.[FRANCOIS GUILLOT / AFP]

Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a annoncé mercredi, lors de sa conférence de presse après le conseil des Ministres, que la prolongation de l’état d’urgence serait examinée jeudi à l’Assemblée Nationale et vendredi au Sénat.

Le vote de cette prolongation par le Parlement permettrait aux forces de l’ordre de mener plus de perquisitions et de faciliter les assignations à résidence pour les personnes soupçonnées de terrorisme. François Hollande avait demandé que l’état d’urgence soit prolongé de trois mois dès vendredi soir durant sa première intervention officielle après les attentats ayant frappé Paris et Saint-Denis.

Par ailleurs, cette disposition va s’étendre aux départements d’outre-mer à partir du 19 novembre. Sont concernés la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, la Réunion, Saint-Barthélémy et Saint-Martin.

Stéphane Le Foll a également officialisé l’appareillage du porte-avions Charles-de-Gaulle vers la Méditerranée Orientale. Cela permettra à la France de disposer de 36 chasseurs pouvant frapper Daesh. Depuis trois nuits, les avions français bombardent Raqqa, fief de l’organisation terroriste. Il a précisé que la concertation avec les Etats-Unis et la Russie s’intensifie.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles