Les Républicains se prononcent pour "ni fusion ni retrait"

Le logo Les Républicains est présenté le 30 mai 2015 à Paris [Stephane de Sakutin / AFP/Archives] Le logo Les Républicains est présenté le 30 mai 2015 à Paris [Stephane de Sakutin / AFP/Archives]

Les principaux responsables du parti Les Républicains, réunis lundi en bureau politique à Paris, se sont prononcés pour le "ni retrait ni fusion" des listes au second tour des régionales, sauf Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-Pierre Raffarin, ont indiqué plusieurs d'entre eux à l'AFP.

"On ne change pas de stratégie au milieu du gué", a notamment affirmé François Fillon. "La fusion ou le retrait n'est pas à la mesure de la gravité de la situation politique. C'est lutter contre la mer qui monte avec des sacs de sables. On serre les dents et on fait campagne sans états d'âme, on reporte après le second tour les examens de conscience", a ajouté l'ancien Premier ministre.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles