Régionales : Paris a mieux résisté au vote FN

Le FN Wallerand de Saint-Just a obtenu moins de 10 % des voix à Paris. [ALAIN JOCARD / AFP]

On a moins voté pour le FN aux régionales dans la capitale que dans le reste de la région parisienne. Le parti d'extrême droite y a recueilli 9,65 %, soit deux fois moins que la moyenne en Ile-de-France. Mais c'est plus qu'aux municipales.

Car si le candidat frontiste, Wallerand de Saint-Just, était à moins de 10 % au premier tour des régionales, il gagne néanmoins trois points par rapport aux municipales de 2014, dans lesquelles il était engagé à Paris. Le trésorier du FN, qui a été mis en examen en septembre dernier pour recel d'abus de biens sociaux dans l'affaire du financement du parti, avait alors recueilli 6,26 % des voix.

La capitale a massivement voté pour Valérie Pécresse (32,92 %), mais le socialiste Claude Bartolone n'est pas loin derrière (31,42 %). Il y a environ un point d'écart en faveur de la droite, comme aux dernières municipales parisiennes. Par ailleurs, Emmanuelle Cosse, la candidate EELV, et Pierre Laurent (Front de Gauche), ont respectivement obtenu 10,92 % et 6,81 %. Le candidat Debout la France, le député-maire de Yerres (91) Nicolas Dupont-Aignan, a quant à lui recueilli 4,07 % des suffrages.

regionales.jpg

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles