Le gouvernement veut prolonger l'état d'urgence de trois mois

Mis en place après les attentats du 13 novembre, l'état d'urgence arrive à échéance le 26 février.[Thibault Camus / POOL / AFP]

Un projet de loi pour prolonger l'état d'urgence de trois mois après le 26 février sera présenté le 3 février en Conseil des ministres, a annoncé l’Élysée vendredi soir.

Le projet de loi sur la procédure pénale, "renforçant la lutte contre le crime organisé et son financement, l'efficacité et les garanties de la procédure pénale", sera également présenté le 3 février lors de ce même Conseil, a précisé l'Élysée dans un communiqué.

L'Élysée a ainsi confirmé l'information donnée par le numéro un communiste, Pierre Laurent, à l'issue d'une entrevue à l'Élysée, où ont été reçus vendredi les responsables des partis représentés au Parlement. L'état d'urgence mis en place après les attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis arrive à échéance le 26 février.

Par ailleurs, l'Élysée a annoncé que les avant-projets d'application de la révision constitutionnelle seraient présentés mercredi à l'Assemblée nationale. C'est le Premier ministre Manuel Valls en personne qui viendra présenter ces textes devant la commission des Lois de l'Assemblée. Dans son communiqué, l'Élysée a aussi précisé que la volonté du président de la République était que "le texte puisse faire l'objet d'un rassemblement le plus large possible"

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles