Loi travail : pas de motion de censure de gauche

"Nous nous sommes battus jusqu'au bout contre le cynisme, les pressions... et la loi travail", a indiqué le chef de file des frondeurs PS, Christian Paul. "Nous nous sommes battus jusqu'au bout contre le cynisme, les pressions... et la loi travail", a indiqué le chef de file des frondeurs PS, Christian Paul. [PATRICK KOVARIK / AFP]

Des députés de gauche ont échoué mercredi à déposer une motion de censure contre le gouvernement, au lendemain du second recours à l'arme constitutionnelle du 49.3 pour le projet de loi travail.

Et, une nouvelle fois, il n'a manqué que deux signatures pour que la procédure puisse être lancée, ont indiqué des parlementaires socialistes.

«Nous nous sommes battus jusqu'au bout contre le cynisme, les pressions... et la loi travail. 56 députés de toute la gauche ont accompagné cette démarche. Ils continuent ensemble», a notamment indiqué le chef de file des frondeurs PS, Christian Paul.

A lire aussi : Loi travail : le groupe Les Républicains ne déposera pas de motion de censure

En l'absence de toute motion de censure, le projet de loi va être considéré comme adopté en nouvelle lecture, avant de repartir au Sénat.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles