Primaire de la droite : le programme de Jean-Frédéric Poisson

Jean-Frédéric Poisson a succédé à Christine Boutin à la tête du PCD en 2013. [© JOEL SAGET / AFP]

Le président du Parti chrétien-démocrate est qualifié d'office à la primaire de la droite, sans avoir à réunir les parrainages requis par les Républicains. Successeur de Christine Boutin, Jean-Frédéric Poisson est également député des Yvelines. 

Sécurité

Jean-Frédéric Poisson se dit favorable au rétablissement du service national universel, d'une durée minimale de 10 mois. Il veut aussi que la France consacre au moins 2,5 % de son PIB au budget de la Défense, en augmentant notamment les effectifs de l'armée. Le candidat à la primaire de la droite défend également l'idée d'une sortie de l'OTAN.

Emploi

Comme un grand nombre des candidats de droite, Jean-Frédéric Poisson veut alléger les charges des entreprises. Partisan d'une politique de l'offre, il souhaite baisser le coût du travail et revoir le code du travail afin de «laisser une plus grande souplesse aux entreprises». 

A lire aussi : Primaire de la droite, mode d'emploi

Fiscalité

Son programme prévoit de de réformer la fiscalité, en instaurant notamment un Revenu universel, avec pour objectif de «diminuer l'ensemble de ces dépenses de 10 % sans perte de pouvoir d'achat pour les familles».

Immigration

Le président du PCD veut instaurer le droit du sang et supprimer le regroupement familial systématique. Il entend également organiser un référendum pour «demander aux Français de décider du type d'aides sociales versé aux ressortissants étranger et des conditions de leur versement».

Education

Plus d'histoire et de français : Jean-Frédéric Poisson souhaite modifier ces deux enseignements. Il entend également inscrire «les racines chrétiennes» du pays dans la Constitution et abroger les lois mémorielles. Autre point clé de son programme : l'installation des écoles hors contrat sera facilitée. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles