Jacques Chancel : la bouleversante dernière page

Jacques Chancel est décédé le 23 décembre à Paris. [FRANCOIS GUILLOT / AFP]

Au cours des derniers mois, Jacques Chancel a signé plusieurs livres remarqués. Le dernier s'achèvait sur une page magnifique qui prend tout son sens au jour de son décès.

 

Le décès de Jacques Chancel, survenu le 23 décembre, a déclenché une vive émotion au sein de plusieurs générations de Français, bercés par Radioscopie ou par Le Grand Echiquier.

Outre ses activités à la radion et dans les médias, Jacques Chancel avait signé de nombreux essais et publié à un rythme régulier les tomes successifs de son Journal. Il avait même publié des romans, dont deux furent publiés à Saïgon, du temps de l'Indochine française, au début des années 50.

 

L'ultime volume

Au cours des derniers mois, il avait publié presque coup sur coup ses deux derniers ouvrages. Le premier, intitulé "La nuit attendra" (Flammarion) relatait précisément son expérience indochinose où il fut correspondant de guerre à l'âge de 17 ans. Le second, dont le titre "Pourquoi partir" (Flammarion) indiquait sa préoccupation de la mort approchante, était l'ultime volume de son journal.

Or la dernière page de ce volume, sortie en librairie en novembre, s'achève sur une page émouvante à la résonnance singulière au jour de son décès. Extrait.

 

"Bonheur de vivre"

"L'âge est venu et mon appétit redouble, je ne vois que des soleils jusque dans les jours les plus sombres, je ne sais toujours pas d'où me vient cette résistance à l'ennui, ce bonheur de vivre, cette irrésistible envie de rester auprès de tous les miens. Pourquoi partir en effet ? Si le ciel m'y autorise, j'aimerais tenir ce Journal jusqu'en 2017, très précisément jusqu'au mois de mai de l'élection du nouveau président de la République. Pour observer la projection d'une société qui navigue entre enfer et espérance, pour oublier les supercheries de la politique, pour tenter de croire à un monde meilleur, pour vivre intensément les jours qui viennent…".

 

chancel_partir.jpg

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles