26 janvier : Sainte Paule

En ce 26 janvier, nous fêtons les[AFP]

Une grande dame romaine qui sait tenir son rang et qui apprend à ses cinq enfants à vivre selon les maximes chrétiennes.

 

Paule est mariée à Toxotius. A 32 ans, elle est veuve. Quand l’éducation de ses enfants lui laisse du temps, elle aime rencontrer Jérôme, le secrétaire du pape. Il critique tant la haute société et les clercs que le pape doit l’éloigner. Il l’envoie en Terre sainte. Un peu plus tard, Paule confie ses plus jeunes enfants à sa fille Pauline et s’embarque pour Jérusalem.

Elle s’établit à Bethléem et y construit deux monastères et une auberge pour les pèlerins. Elle apprend la mort de ses enfants à Rome et reste inconsolable. Elle se consacre à la prière, continuant de pondérer Jérôme. Paule meurt dans les bras de sa fille le 26 janvier 404, à 56 ans. On peut voir son tombeau, vide, à Bethléem, mais la cathédrale de Sens dit posséder son corps depuis le IXe siècle.

 

Pensée spirituelle de Paule retirée à Bethléem :

«Comme j’ai plu à mon mari et au monde, je désire maintenant plaire à Jésus-Christ.»

 

Courte prière :

«Eclaire ma tendresse, Seigneur, afin que mon amour pour mes enfants ne me fasse pas perdre de vue le but vers lequel je dois les diriger.» (Prière juive d’une mère)

 

Ephéméride du 26 janvier :

En 1721, décès de Pierre-Daniel Huet, un des plus brillants esprits de son époque. C’est un surdoué repéré par les jésuites. A 16 ans, il donne des conférences, voyage dans toute l’Europe, se lie d’amitié avec les intellectuels.

Il fonde l’académie de physique de Caen. Reçu à l’Académie française, devenu jésuite, il est nommé évêque de Soissons puis d’Avranches. Il démissionne. Elu abbé de Fontenay, il consacre les vingt dernières années de sa vie à la recherche, aux publications. A sa mort, le roi rachète sa bibliothèque de 9 000 volumes. Il est enterré à l’église Saint-Paul-du-Marais.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles