16 février : Sainte Julienne

En ce 16 février, nous fêtons les Juliennes. [CC / Wikicommons]

Alors qu’elle ne quitta jamais Nicomédie (Izmir en Turquie), ses reliques ne cesseront de voyager. Sephonia emporte son corps en Italie. Des fêtes célèbrent la translation de ses reliques, de Pouzzoles à Cumes, puis à Naples, dans le reste de l’Italie, en Espagne, aux Pays-Bas.

 

Julienne, fille d’Africanus, est promise en mariage à Evilase, sénateur et ami intime des empereurs. Il est païen, elle est chrétienne. Elle refuse d’épouser un païen. Evilase fait tout pour la convaincre. Rien n’y fait. Violence et détermination s’emparent du fiancé. Devenu préfet de Nicomédie, il fait jeter Julienne en prison. Suspendue par des courroies, elle est battue, puis ses flancs brûlés avec des torches et on lui perce les mains avec un fer chaud. Le lendemain, Julienne se retrouva saine et entière. Dans sa prison, Satan lui apparut sous la forme d’un ange qui lui dit de sacrifier aux idoles et que ce serait agréable à Dieu. Elle ne s’y laissa pas prendre. Evilase décide de la jeter dans une chaudière d’huile bouillante, mais elle n’y trouva que de l’eau fraîche. Il lui fait trancher la tête. Nous sommes en 305.

 

Pensée spirituelle :

"La vertu a bien des prédicateurs et peu de martyrs." (Claude Adrien Helvétius)

 

Courte prière :

"Reste avec moi, Seigneur, parce que j’ai besoin de Toi dans cette nuit de la vie et des dangers." (Padre Pio)

 

Ephéméride du 16 février :

En 1892, contrairement aux usages, c’est en français que le pape Léon XIII (né le 2 mars 1810 à Carpineto Romano-décédé le 20 juillet 1903 à Rome) publie son encyclique «Inter innumeras sollicitudines» par laquelle il veut mettre un terme au conflit entre l’Eglise et l’Etat français. Royalistes et légitimistes eurent du mal à accepter cette adhésion à la République. De leur côté, les radicaux et anti-cléricaux virent dans les propos du pape une ruse pour réintroduire l’Eglise dans les Institutions républicaines. Ainsi Léon Bourgeois (né le 21 mai 1851 à Paris-décédé le 29 septembre 1925 au château d’Oger), parlementaire radical, déclara qu’il fallait «s’en tenir au vieil esprit républicain». 

À suivre aussi

Image d'illustration.
Saint du jour 15 mai : Sainte Denise
Saint du jour 25 avril : Saint Marc
Ephéméride 11 avril : Saint Stanislas

Ailleurs sur le web

Derniers articles