Pourquoi la cuisson au bain-marie porte-t-elle ce nom ?

Cuisson au bain-marie[ Rebecca Siegel / Flickr]

Utilisée notamment pour faire fondre du chocolat sans le brûler, la cuisson au bain-marie porte le nom d’une personne ayant existé : Marie la Juive.

 

Elle aurait vécu entre le IIe et le IIIe siècle av. J.-C. et ferait partie des premiers ­alchimistes du monde. Elle aurait inventé plusieurs instruments et techniques, dont l’utilisation d’un liquide chaud pour chauffer un métal ou un aliment dans un récipient.

Cette méthode douce était déjà pratiquée pour faire fondre le contenu sans qu’il n’accroche le moindre ustensile. Ce procédé n’a pris son nom de "bain-marie" qu’au XIIIe siècle, grâce au moine chimiste allemand Albert le Grand, qui voulait rendre hommage à cette pionnière des sciences. Le terme a ensuite été diffusé dans l’Europe chrétienne via les écrits de ce religieux dominicain très influent.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles