Pourquoi dit-on que "le jeu en vaut la chandelle" ?

L’origine de cette expression remonte au XVIe siècle.[CC / Google / Pixabay]

Dans un jeu ou un pari, il est parfois bon de mesurer les risques, de savoir si "le jeu en vaut la chandelle".

 

L’origine de cette expression remonte au XVIe siècle, à l’époque où l’électricité n’existait pas encore. Les joueurs de cartes ou de dés devaient alors s’éclairer à la chandelle lors de leurs parties nocturnes, ce qui revenait très cher.

C’était donc un luxe pour lequel les participants n’étaient prêts à payer que pour des parties à gros enjeux. Les gains espérés pouvaient ainsi valoir le coût de l’éclairage. Dans les milieux les plus modestes, il était d’ailleurs courant que les joueurs laissent chacun une petite somme d’argent à l’organisateur, afin de le dédommager pour les chandelles qui avaient été utilisées pendant les parties.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles