Pourquoi parle-t-on de «Brent» pour le pétrole ?

Le "Brent" tire son nom d'une oie. [© RICHARDSEN, TOR/AFP]

Les analystes évoquent souvent le cours du pétrole à travers le prix du «Brent».

Ce terme fait référence à l’or noir extrait d’un gisement situé en mer du Nord, au nord-est des côtes écossaises. Découvert en 1971, il a été nommé ainsi d’après l’oie de Brent, une race d’oiseau qui vit dans la ­région. Une habitude que l’exploitant, Shell, avait prise à chaque fois qu’il ­découvrait un nouveau champ pétrolifère.

A lire aussi : Ajouter votre lien ici

L’entreprise a ensuite nommé les cinq principaux points d’extraction du gisement d’après de grands lacs écossais (Broom, Rannoch, Etive,  Ness et Tarbert), leurs premières ­lettres formant le nom «Brent».

Si sa production a diminué ces dernières ­décennies, le Brent reste une référence mondiale. Mais il existe d’autres cotations à travers le globe. Les Américains appellent «West Texas ­Intermediate» l’or noir extrait de leur sol, tandis que le Moyen-Orient possède son «Arabian Light».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles