Sida : l'autotest de dépistage bientôt disponible

Les autotests de dépistage du virus disponibles en juin. [Kevork Djansezian / Getty Images/AFP/Archives]

Dès juin, l’autotest de dépistage du VIH devrait être mis en vente. C’est le premier dispositif sanguin de dépistage du sida en France qui sera ainsi en vente libre.

 

La ministre de la Santé l’avait promis en décembre, il arrive en pharmacie en juin.  L’autotest de dépistage du VIH vient d’obtenir son label CE (« conforme aux exigences »), obtenant ainsi son droit de commercialisation.

Il suffit de se rendre en pharmacie ou sur Internet pour obtenir son kit de dépistage. A l’intérieur : une lingette désinfectante, une compresse, un pansement, une petite aiguille et un test comparable dans son principe d’un test de grossesse.

L’utilisation est simple : une goutte de sang prélevée sur le doigt et, en moins de quinze minutes, le résultat est disponible. Une barre s'il est négatif, deux s'il est positif.

 

Fiable à 99%

Le test est fiable à 99%. Si l’infection est inférieure à trois mois, son efficacité n’est en revanche pas assurée avec autant de fiabilité. C’est pourquoi le test ne dispense pas d’une vérification avec une prise de sang classique.

Le test a pour objectif de favorise une prise en charge thérapeutique rapide de la pathologie. En France, 30.000 personnes séropositives ignorent en effet leur état. Le test sera vendu sans ordonnance. Son prix sera compris entre 25 et 28 euros.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles