A qui sert le don de sang ?

Une collecte de sang à Toulouse.[Archives / AFP]

Ce dimanche 14 juin, se déroule la journée mondiale des donneurs de sang qui célèbre le "don de sang bénévole, anonyme et volontaire", indique l'EFS (Etablissement Français du Sang). Mais à qui profite les près de 3 millions de dons de sang recensés chaque année ?

 

Les dons de sang permettent de soigner chaque année plus d'un million de malades. La moitié d'entre eux bénéficie d'une transfusion directe tandis que les autres sont soignés grâce à des médicaments dérivés du sang.

Concernant les transfusions, près de 12% d'entre elles ont lieu pour des urgences vitales et 34% lors d'interventions chirurgicales.

Lors d'hémorragies, qui peuvent survenir au cours d'accouchement difficile ou après un accident, le besoin en sang peut être urgent et vitale pour le patient. "Il est parfois nécessaire de transfuser du plasma et des plaquettes pour faciliter la coagulation et arrêter le saignement", précise l'EFS.

 

Des dons qui soignent

Les dons de sang sont également nécessaires pour les patients atteints de maladies du sang ou de cancers. C'est ainsi que sont utilisés 46% des dons.

Les malades atteints d'un cancer souffrent d'un déficit des cellules de la moelle osseuse à cause de la chimiothérapie. Ils reçoivent des transfusions de plaquettes et de globules rouges. Les dons de sang servent également aux personnes souffrants de drépanocytose ou de thalassémie.

Enfin, ces dons permettent de fabriquer des médicaments.  

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles